Café dominical du 19 Septembre 2021

1️⃣-☕𝘾𝙞𝙩𝙖𝙩𝙞𝙤𝙣 𝙙𝙪 𝙙𝙞𝙢𝙖𝙣𝙘𝙝𝙚

2️⃣-☕𝙈𝙤𝙩 𝙙𝙪 𝙙𝙞𝙢𝙖𝙣𝙘𝙝𝙚

🎯Simplisme Nom masculin

✅(Philosophie) Attitude du sujet pensant pour qui sa conscience propre est l’unique réalité, les autres consciences, le monde extérieur n’étant que des représentations.

🔴Exemple

Le solipsisme ne serait rigoureusement vrai que de quelqu’un qui réussirait à constater tacitement son existence sans être rien et sans rien faire, ce qui est bien impossible, puisque exister c’est être au monde (Merleau-Ponty, Phénoménologie de la perception)

✅Attitude d’une personne qui, dans son expression, sa création, sa vision du monde, privilégie la solitude de sa subjectivité.

3️⃣-☕𝙇𝙞𝙫𝙧𝙚 𝙙𝙪 𝙙𝙞𝙢𝙖𝙣𝙘𝙝𝙚

📖Batouala de René Maran

Il s’agit de l’histoire, dans la brousse africaine, d’un moukoundji (chef de village) nommé Batouala. Il prépare la fête des Gan’zas qui doit bientôt arriver et qui marque une étape dans la vie de chacun puisque les jeunes femmes sont excisées et les jeunes hommes circoncis. Malheureusement, il ne s’aperçoit pas que sa femme favorite (il en a neuf !) Yassigui’ndja ne l’aime plus et commence à le tromper avec le jeune Bissibi’ngui. Batouala l’apprend finalement le jour de la fête des Gan’zas et cherche à se venger. La période des chasses arrive et Batouala invite son rival à chasser avec lui. Batouala dans le moment de terreur tente de viser Bissibi’ngui avec une sagaie, mais celui-ci y échappe de justesse. Mourou (la panthère) tue d’un coup de griffe Batouala, croyant avoir été visée. Il est ensuite ramené au village. On essaie de le soigner mais on n’y arrive pas. Il agonise pendant trois jours et finit tragiquement sa vie puisqu’il voit devant ses yeux Yassigui’ndja et Bissibi’ngui qui ne se cachent plus.

🔰Résumé des chapitres de Batouala

✅Chapitre 1 : Le roman commence par le réveil du grand chef de village de Grimari, le moukoundji Batouala. Le narrateur fait une présentation du personnage en insistant sur sa « force légendaire », ses exploits amoureux, guerriers ou de chasseur.

✅Chapitre 2 : l’arrivée du jour : c’est l’annonce par message tambouriné (pp. 41-42) de la fête des Ga’nzas dans les 9 jours à venir aux villages environnants. Fête qui sera marquée par la circoncision des jeunes hommes et excisions des jeunes filles.

✅Chapitre 3 : le lendemain de l’annonce, l’une des neuf femmes de Batouala, et sa préférée, Yassigui’ndja se rend au rendez-vous de Bissibi’ngui. Mais elle surprend le jeune homme avec une autre femme qui se trouve être sa coépouse I’ndouvoura. Dans sa colère, elle s’en retourne chez elle, mais elle est attaquée par Mourou la panthère. Elle est sauvée de justesse par Batouala et Bissibi’ngui.

✅Chapitre 4 : Trois jours avant la fête des Ga’nzas, Batouala est invité par son frère Macoudé à manger. Dévorées par la jalousie, les deux femmes de Batouala, Yassigui’ndja et I’ndouvoura se querellent.

✅Chapitre 5 : C’est le jour de la fête des Ga’nzas à Grimari, et tous les signes d’une belle fête sont visibles : les li’nghas (tam-tam), les chants des femmes, les rires. Les villageois tiennent assemblée, ils discutent sur la cruauté, la méchanceté et la duplicité des Blancs. Bien informés des problèmes occidentaux, ils abordent la guerre qui oppose les français aux allemands.

✅Chapitre 6 : La fête bat son plein avec l’arrivée des Ga’nzas, les li’nghas, balafons, kou’ndés… Une communion entre jeunes et vieux, hommes et femmes se fait dans la danse. Tout juste après les épreuves de circoncision et d’excision, et pendant que les li’nghas et kou’ndés tonnaient, le commandant arriva à l’improviste mettant ainsi fin à la cérémonie. En ce moment, le père de Batouala est retrouvé mort.

✅Chapitre 7 : Les funérailles du père de Batouala se déroulent comme prévu par la tradition. Le cadavre devait être exposé durant huit jours, parfois même plus. Batouala pendant ce temps ruminait une vengeance contre son ami Bissibi’ngui. L’enterrement de défunt est fait ainsi que le veut la coutume.

✅Chapitre 8 : Yassigui’ndja se rend au rendez-vous de Bissibi’ngui. Elle lui fait savoir qu’elle a ses menstrues, et demande la protection de celui-ci, car on l’accuse d’avoir causé la mort de son beau-père. Elle lui exprime son amour et lui propose de fuir vers la capitale Bangui.

✅Chapitre 9 : La nuit arrive et Bissibi’ngui va à la chasse sur l’invitation de Batouala. Mais comprenant les indications de Macoudé, il flaire le danger. « Comment tuerait-il Batouala ? » Telle est la question qui le hante.

✅Chapitre 10 : Après une longue marche dans la nuit, Bissibi’ngui arrive enfin au campement de Batouala où il trouve la mère de ce dernier et le petit chien Djouma. Batouala lui raconte le mythe de création du feu, celui d’Ipeu, la lune et de Lolo, le soleil. Cependant C’est pour faire allusion à sa vengeance.

✅Chapitre 11 : c’est une belle matinée de battue pour la chasse. Batouala raconte des légendes sur la vie des lions et des panthères. Puis il fait le récit d’un Blanc, Coquelin, qui, ayant tué un M’balas, meurt à la suite des blessures qui lui cause l’animal.

✅Chapitre 12 : Il y eut un feu de brousse qui ameute les animaux. C’est dans cette confusion de chasse que Bissibi’ngui en évitant la panthère qui bondissait sur lui put par la même occasion éviter in extremis la sagaie que lui destinait Batouala. La panthère que la sagaie manqua de transpercer se rua sur le lanceur Batouala et lui ouvrit le ventre

✅Chapitre 13 : c’est l’agonie de Batouala devant les yeux moqueurs de sa femme et de son rival. Malgré la science des sorciers noirs, Batouala ne put être sauvé.

4️⃣-☕Personnalité du dimanche

👳🏾‍♂️HADJ ABDOUL AZIZ SY DABAKH

Il est venu, il a vécu et il a convaincu.

Né en 1904, El Hadj Abdou Aziz Sy était le quatrième fils de Seydi El Hadj Malick Sy (RTA) et de Sokhna Safiétou Niang.

Dès sa tendre enfance, Dabakh fut confié à Serigne Hady Touré auprès de qui il a appris et maîtrisé le Coran entre Fass Touré et Diacksao. Celui qui osait affirmer à la radio qu’il n’a pas d’ennemi au Sénégal, était un éminent érudit doublé d’un fin lettré. Apôtre de la paix, il a su prôner l’unité dans les différentes familles religieuses du Sénégal. Au-delà de la communauté musulmane, Dabakh incarnait à merveille le dialogue islamo chrétien. Mais, c’est dans ses rapports avec les hommes de pouvoir que le petit de Hadji Malick Sy, n’a pas eu d’égale. Dabakh usaient de son influence pour jouer le rôle de catalyseur à l’occasion de certains évènements importants de la vie politique où lorsque l’intégrité du territoire était menacée. Ce qui ne l’empêchait pas d’être à équidistance des leaders politiques et de les rappeler à l’ordre à chaque fois que l’occasion se présentait.

L’oncle de Serigne Cheikh Tidiane Sy Al Makhtoum qui était un chantre de la paix, a continué de jouer un rôle important dans l’espace politique sénégalais bien qu’il ne soit plus là et en guise d’illustration, on peut citer la fameuse date du 23 juin où le pays a failli voler en éclats à cause d’un projet de loi contesté par la population. Ce jour-là, c’est sa voix véridique qui a ramené certains à de meilleurs sentiments. Cette influence se justifie par son attachement viscéral à la paix et à la concorde qui se vérifiait à chacune de ses sorties à travers les médias où il profitait de l’occasion pour prêcher la bonne parole.

Sa modestie légendaire faisait oublier parfois que Mame Abdou était le khalife général des tidianes, titre qu’il a acquis le vendredi 29 mars 1957 suite aux disparitions successives de ces deux frères Serigne Babacar Sy le lundi 25 mars et Elhadj Mansour Sy 4 jours après. Il fera au sommet du Khalifat 40 ans, durant lesquels il aura marqué l’histoire de la nation sénégalaise. Chantre du Tappé xol yi, Mame Abdou Sy était un poète exemplaire et un véritable régulateur social. Il a su, tout au long de son khalifat, s’impliquer pour éviter que le Sénégal bascule dans le chaos.

Il repose depuis le 14 septembre 1997 à Tivaouane.

5️⃣-☕𝘼𝙣𝙣𝙤𝙣𝙘𝙚 𝙙𝙪 𝙙𝙞𝙢𝙖𝙣𝙘𝙝𝙚

🎯La Cour suprême a suspendu le concours direct d’entrée des cycles A et B à l’ENA.

Ce, suite à la saisine des candidats-fonctionnaires qui ont été exclus des listes. Or, les épreuves d’admission pour le niveau A étaient prévues demain et le cycle B le 3 octobre prochain.

Plus de détails sur 👉🏾https://reseauscolaire.com/le-concours-direct-de-lena-suspendu-decision-supreme/

🕺Passez un très bon week-end avec le café qui apporte le savoir !

Articles Similaires