Philosophie Bac 2002, dissertation épistémologie

Sujet : Que penser d’une science qui se met au service de la politique ?

 

Le sujet incite à voir les rapports entre la science et la politique. Le candidat est invité à y réfléchir et à définir une position sur la subordination de la science à la politique.

Par suite d’une analyse conceptuelle, le candidat devra s’attacher à montrer en quoi cela serait possible, en faisant état de situations dans lesquelles la politique déterminerait, orienterait positivement voire détournerait la pratique scientifique, l’utiliserait à ses fins propres, à la demande soit de la science soit de la politique.

Il pourrait ensuite se demander quel statut conférer à une science qui se prêterait à un tel jeu ? Ne serait-ce pas une trahison de la vocation de la science ? Ne peut-on imaginer, inversement, que la politique soit au service, sous divers rapports, de la science ?

No more posts to show
No more posts to show
No more posts to show
No more posts to show
No more posts to show
error: Content is protected !!
%d blogueurs aiment cette page :